Menu icoMenu232White icoCross32White
<
>

Images de la page d'accueil

Cliquez pour éditer

Ernest Pignon-Ernest dépose ses visages sacrés à Bernay du 2 juillet au 18 septembre  2022

                    Interview d'Ernest Pignon-Ernest par l'Eveil normand                                                    vidéo : l'événement avec club stratégies françaises

 

.

 

                   Ernest Pignon-Ernest


Ernest Pignon-Ernest est né à Nice, en 1942. Très jeune, il découvre l’univers du dessin. Il est le précurseur de l’art urbain, qui devient à la fin des années 60, le « Street Art ».
Peintre, Dessinateur, Scénographe, Ernest Pignon-Ernest, bouleversé par les ravages de l’ère atomique, Hiroshima, l’enfouissement nucléaire, devient le peintre de la mémoire et des ombres ; le dessinateur unique de l’invisible, celui dont les murs du monde entier vont dire tout à la fois la souffrance, l’histoire, la poésie.
C’est au cours d’un long voyage à Naples, transporté par ses lectures et découvertes du Caravage et de Thérèse d’Avila, que les figures mystiques s’imposent au fil du temps.
Mais n’oublions jamais que le dessin de son Rimbaud, ode à la liberté et à la jeunesse fut collé sur les murs de nos villes, de Charleville au Boulevard St Michel. Ernest Pignon-Ernest, ou le « dessinateur aux semelles de vent ».
En 2015, au fronton de la façade du Panthéon, il fait revivre par ses dessins, les visages de Germaine Tillon, Jean Zay, Pierre Brossolette, Geneviève Anthonioz- De Gaulle, qui rejoignent Jean Moulin et Victor Hugo.

 


                                        Pierre-Louis Basse.